Gebensdorf, 11 Décembre 2014

Le Conseil d’état du canton d’Aargau soutient les réclamations de la communauté musulmane albanaise vis-à-vis du conseil communal qui veut empêcher la construction d’un lieu de réunion pour les musulmans. La municipalité se justifie en disant que le projet de construction est un corps étranger dans cette région rurale et que les habitants vont voir baisser la valeur de leur propriété. Dans sa justification, le Conseil d’état accuse les autorités communales d’avoir pris une décision arbitraire et s’être laissé inspirer par des motifs étrangers à la question. Les autorités locales ne veulent pas accepter et mettre en œuvre la décision. Dans une interview, le président du conseil Rolf Senn (PDC) interrogé sur la liberté de croyance se demande si «l’autonomie communale serait devenue un mot vide de sens». Il devrait encore être possible qu’une commune dise non.