New Hamburg, Canada/Ecône VS, 28 Décembre 2012

Bernard Felley, évêque et supérieur général de la Fraternité sacerdotale St Pie X, explique durant une discussion que les «ennemis de l’église» lutteraient contre la réconciliation de la communauté avec l’église, et ces «ennemis de l’église» sont «les juifs, les francs-maçons et les modernistes».

Schaffhouse, 23 Décembre 2014

Harald Jenny, président du PLR de Schaffhouse annonce sur sa page facebook que lorsqu’il est dans le train, il est chaque fois frappé par des voyageurs à peau sombre qui téléphonent pendant des heures – et qui possèdent aussi les modèles dernier cri». «Pourquoi je me sent abusé?» Le journal de boulevard «Blick» rend public cette remarque le jour même et mentionne également que Jenny justifie sa remarque par la question suivante: «les coûts sociaux explosent-il entre autres parce que les réfugiés obtiennent trop de moyens et de concessions dans notre pays?». Après différentes objections, Harald Jenny supprime son commentaire et s’excuse «auprès de tous ceux qui se seraient sentis blessés». Sur le forum en ligne du «Blick» apparaissent divers commentaires racistes soutenant Jenny «Mais il a raison!». Un certain Christian Joss de Zurich écrit: «Dommage que Jenny se soit rétracté. J’aurais préféré un peu plus de tenue. Mais il est à la mode aujourd’hui de demander la charité – sur le dos de ceux qui travaillent.» Niklaus Isenring commente: «Triste affaire. On fait le maximum pour les étrangers. Pourquoi devraient-ils tenir sur leurs deux jambes puisqu’ils reçoivent tout de nous. D’ailleurs j’ai été des années dans un pays où l’on avait absolument aucun droit en tant qu’étranger.» Un certain Werner Bieinisowitsch Sant Jordi déclare: «Ils ne téléphonent pas pour demander des nouvelles de leur famille, mais pour leur annoncer qu’ils sont dans un pays où coulent le lait et le miel, où il ne doivent pas travailler et sont sponsorisés par les Suisses stupides qui travaillent et payent leurs impôts». Mais Harald Jenny a aussi des contradicteurs: Toni Brunner, Dasmarinas/Cavite écrit: «Je connais un noir qui parle le suisse-allemand, est né en Suisse, est citoyen suisse et gagne sa vie. Mais cela ne doit pas apparaître à un politicien PLR car cela ne correspond pas à sa vision du monde. Mais comment un membre du PLR le saurait-il… Ces messieurs laissent travailler les autres…. et encaissent les revenus».

Burgdorf, 22 Décembre 2007

Quatre jeunes gens et une jeune femme s’en prennent à quatre autres jeunes en sortant d’un bar, „parce qu’ils leur ont lancé des regards méchants“. Les agresseurs leur donnent des coups de poings et leur injecte du gaz lacrymogène dans les yeux. Ils volent un CD-Player à l’une des victimes. La police arrête les attaquants, trois Suisses, un Français et un Polonais entre 14 et 22 ans. Lors d’une perquisition à leur domicile, ils découvrent un arsenal important (couteau, batte de baseball, trois armes à feux et deux fusils ainsi que des munitions et d’autres objets qui selon la police «démontre un penchant prononcé pour les mouvements d’extrême droite». Parmi les objets saisis se trouve également un pull Blood-and-Honour.

Genève/Valais, 22 Décembre 2008

La Coordination Intercommunautaire contre l’Antisémitisme et la Diffamation (CICAD) annonce que dans les derniers mois un pamphlet antisémite a été envoyé à des personnes et à des organisations juives dans l’Arc lémanique. La publication d’environ 30 pages, dont le titre «Gringoire» évoque une publication antisémite des années 1930, a été envoyée du Valais. La CICAD a déposé plainte.

Granges-Paccot FR, 21 Décembre 2006

Le conseil d’Etat fribourgeois renonce à installer une aire de transit pour des gens du voyage étrangers, après que le projet ait rencontré une vive résistance. La place aurait permis de recevoir 20 à 30 caravanes. Environ 2’000 personnes de la région de Gruyères avaient signé la pétition.

La Tour-de-Trême FR, 21 Décembre 2006

Le conseil d’Etat fribourgeois renonce à installer une aire de transit pour des gens du voyage provenant de l’étranger, après que le projet ait rencontré une vive résistance. La place aurait permis de recevoir 20 à 30 caravanes. Les habitants et les artisans avaient soumis deux pétitions. Ils ont également eu le soutien du conseil communal. Les opposants craignaient un déménagement des commerces, en raison d’une perte anticipée des recettes. Ils prétendaient que la zone touchée allait perdre de son attractivité et que le trafic allait sérieusement augmenter. Florence Cauhépé, déléguée de l’association des commerces de la ville et de la région de Fribourg expliquait en outre:”Comme le montrent les expériences réalisées dans d’autres cantons, un projet tel que celui-ci peut signifier un délitement de l’environnement, une baisse des valeurs immobilières, et une réduction du développement économique”. Selon le quotidien “La Liberté”, les arguments des opposants se laissent résumer de la manière suivante: “les gens du voyage sont synonyme de préjudices, vols, agressions, saleté, baisse des ventes”.

Buchs AG, 20 Décembre 2011

Une famille kosovare reçoit une lettre de menace avec le titre «chiens d’Albanais, fichez le camp!». La lettre contient des photos de têtes coupées de cochons et de blattes avec ces mots «Vous puez, Albanais de merde». La naturalisation venait d’être refusée aux membres de la famille à l’exception du fils aîné, et la famille a annoncé qu’elle faisait recours contre cette décision, même si elle devait aller jusqu’au tribunal fédéral.

Lausanne VD, 20 Décembre 2011

Une femme qui patiente dans la file d’attente dans une filiale de McDonald observe une jeune Rom également dans la file que l’employée renvoie d’un signe de la main. La femme ne réagit cependant pas, de sorte que l’employée dit à haute voix: «On ne sert pas les Roms, Madame, sortez s’il vous plaît.» Puis elle se tourne vers ses collègues et déclare: «Il y a une Rom, on ne la sert pas».

Lausanne, 19 Décembre 2007

Au skatepark de Vidy se trouvent des tags racistes et une grande croix gammée. Des spayeurs inconnus ont entre autres écrit „Islam – hors d’Europe“ et „Fuck Immigration“ ainsi que le chiffre 14 et 88. Le 14 est une référence à une expression raciste très connue, tandis que 88 signifie Heil Hitler.

Moosleerau AR, 19 Décembre 2010

Pendant le week-end, des inconnus commettent des déprédations sur une station de bus avec des slogans et des symboles dont des croix gammées.

Zurich ZH, 19 Décembre 2010

Le «SonntagsBlick» publie un texte intitulé «Les juifs corrigent l’UDC». La communauté israélite de Suisse aurait remarqué quelques modifications dans le langage du programme du parti qui ne parle plus de la «Ueberfremdung der Schweiz» (intraduisible) mais plutôt de stopper l’immigration. L’article paraît également sur internet et reçoit beaucoup de commentaires. La rédaction censure une contribution de Meier Susi de Lucerne: «Il n’y a aucune autre communauté religieuse qui ait autant de pouvoir et de relations que les juifs. Sinon comment pourrait-on expliquer que des routes restent barrées? Que des peuples soient réprimés et réduits en esclavage durant des années sans que personne n’ose dire quelque chose. Qui écrit chaque deuxième phrase de l’histoire? Ceux qui ont eux-mêmes commis assez de crimes. Mais personne n’ose s’y opposer ou dire quelque chose». Cette contribution suscite beaucoup de soutien. Un certain Edilson Klegues Montedo de Berlin écrit: «C’est exactement le cas, je n’aurais pas pu mieux le formuler. On peut critiquer tous les pays du monde sans récolter de véhémentes protestations… sauf en ce qui concerne les juifs. Pourquoi? Apparemment,il y a des peuples qui bénéficient d’un statut spécial.»

Genève GE, 18 Décembre 2010

Dans la rue du Courage sont suspendus des tracts qui montrent la page de titre d’un livre antisémite. L’auteur du livre est l’extrémiste de droite Hervé Ryssen. Les semaines précédentes,le tract avait été diffusé également dans différentes villes françaises.

Zurich ZH, 18 Décembre 2013

Le “Tagblatt der Stadt Zürich” publie un portrait d’un journaliste et éditorialiste juif. L’intéressé déclare qu’il reçoit régulièrement des lettres de lecteurs antisémites et qu’on lui reproche parfois «de toujours voyager dans son pays dont il fait tant l’éloge».

Quelque part en Suisse, 18 Décembre 2010

La société Avalon a fêté «quelque part en Suisse» son vingtième anniversaire. C’est ce qu’a écrit son président Adrian Segessenmann dans un rapport de la manifestation. «Seul des connaissances et de bons amis étaient invités à cette occasion festive de la société pour éviter que des informations ne parviennent à la police ou à la protection d’état. C’était donc une manifestation privée.» Il y aurait eu une quarantaine de participants à la petite fête qui a eu lieu à l’intérieur des murs du château. Et les perspectives d’avenir? Segessenmann annonce des troubles: «Les indicateurs sont à la tempête. La survie de l’Europe blanche ne tient qu’à un fil».

Küssnacht am Rigi SZ, 17 Décembre 2010

Le Waldstätterbund organise une soirée de chansons et camaraderie dans un refuge pour chanter des chants populaires et nationaux. Dans le rapport sur la manifestation, le Waldstätterbund publie une chanson également appréciée des extrémistes de droite allemands «Einmal im Jahr in der heiligen Nacht» et la strophe fameuse «Wir starben für euch, weil wir an Deutschland geglaubt» (nous sommes morts pour vous car nous avons cru à l’Allemagne).

Vallorbe VD, 17 Décembre 2007

La section locale du parti radical dépose une motion auprès du Conseil communal, afin d’interdire aux demandeurs d’asile de séjourner à la gare. Comme la commune a un grand Centre d’accueil, une organisation d’entraide a organisé un lieu d’accueil en dehors. Le président du groupe radical justifie sa motion par le fait que „Lorsque les gens sortent du train, c’est noir de monde“. Il s’agit de restaurer l’image de marque de Vallorbe.

Lausanne, 16 Décembre 2016

Lors d’une bourse aux armes à Lausanne, des ustensiles de la Waffen-SS et de la Wehrmacht sont mis en vente, entre autres des képis et vestes. Les organisateurs disent qu’il est impossible de contrôler en permanence tous les stands, mais qu’ils ne soutiennent en aucun cas de telles ventes.

Genève, 16 Décembre 2006

Dans les environs de la synagogue, des inconnus grattent des croix gammées sur le capot couvert de glace de deux voitures.

Suisse romande, 15 Décembre 2012

Lors des élections «Mister Suisse Romande» un genevois noir de peau est désigné ainsi qu’une jeune femme d’origine maghrébine. Suite à cela, la section romande du parti nationaliste suisse PNS écrit «que notre pays doit renouveler une élection qui n’est pas représentative de notre peuple d’origine celtique-germanique». Ces élections favorisent «la globalisation et le multiculturalisme le plus épouvantable». Cet avis est signé par Philippe Brennenstuhl.

Saint-Gall, 14 Décembre 2010

Le St-Galler Tagblatt publie une lettre de lectrice en colère contre le chauffeur de la voiture postale entre Saint-Gall et Rorschach par Untereggen. Elle écrit entre autre: «Un motif de colère supplémentaire est que certains chauffeurs se permettent ici et là des remarques racistes à l’égard des étrangers. Mais cela n’est pas tout. Récemment, j’ai observé un jeune étranger qui était le seul passager à entrer à Goldach près du chauffeur pour montrer son billet. Qu’est-ce que ça veut dire? Chers chauffeurs, il n’y a pas de raison de demander plus particulièrement aux jeunes qui ont le teint foncé de montrer leur billet.»

Ecublens VD, 14 Décembre 2009

Un jeune de religion juive est attaqué à l’école par ses camarades, ils lui crachent dessus et le traitent de « sale juif ». Seule l’intervention d’un enseignant et du concierge met un terme à l’altercation.

Genève GE, 12 Décembre 2011

Des inconnus ont à nouveau collé des affichettes qui font de la publicité pour le livre «La mafia juive» d’Hervé Ryssen.

Bettwil AG, 12 Décembre 2011

Dans une interview, Roger Burri, entrepreneur et activiste contre l’installation temporaire d’un centre pour les requérants d’asile, déclare: «Et que se passera-t-il lorsque 20 Tunisiens seront debout à l’arrêt de bus?». Il donne lui-même la réponse: «Ils vont bêtement draguer nos femmes». Il poursuit en déclarant: «La tradition humanitaire de la Suisse a ses limites. Elle ne doit pas se laisser envahir par les étrangers». Il plaide pour un internement des demandeurs d’asile: «parce que se mouvoir librement n’est pas un droit humain.»

Genève GE, 12 Décembre 2010

Eric Stauffer, Président du Mouvement Citoyen Genevois (MCG) écrit sur Facebook: «On devrait élire le MCG pour donner à la police les moyens dont elle a besoin. Que la racaille de France prenne garde! (…) C’est dans des cercueils que nous vous renverrons chez eux!» Une semaine plus tard, un journaliste du Matin publie cette insulte suite à une conversation avec Stauffer que ne s’est excusé que pour les «fautes d’orthographe». Suite à la publication par Le Matin, Stauffer réitère ses insultes racistes sur Facebook.

Berne BE, 12 Décembre 2013

Le maire de la ville de Berne, Alexander Tschäppät (PS) se produit sur scène comme comédien et raconte des blagues qui exploitent les préjugés sur la paresse des italiens. Par exemple: «Savez-vous pourquoi les Italiens sont si petits? Parce que leur mère leur dit: quand tu seras grand tu devras travailler». Un avocat d’origine italienne dépose une plainte pour infraction à la norme pénale sur la discrimination raciale. Suit une vaste polémique dans les médias pour déterminer si les blagues de Tschäppät sont racistes et quelles sont les limites de l’humour en public.

Saint-Gall, 12 Décembre 2015

Un jeune qui se trouvait avec ses amis dans le train régional de Rorschach à Saint-Gall a entonné à tue-tête un chant grossièrement antisémite. Face à la réaction désapprobatrice d’une voyageuse, il a fait le salut hitlérien en évoquant le parti national-socialiste. Les autres voyageurs n’ont pas réagi. La femme a signalé l’incident au centre antiracisme CaBi à Saint-Gall, qui a déposé plainte contre X auprès de la police judiciaire de Saint-Gall.

Genève, 12 Décembre 2006

L’Association des Etudiants Israélites de Genève reçoit une lettre dans laquelle on peut lire entre autre: «… la trahison n’est point notre viatique mais le votre. Judas, substantif qui symbolise la félonie et qui par dérivation donna le judaïsme.”

Canton de Niedwald, 11 Décembre 2010

Dans un endroit inconnu, le Walstätterbund organise une soirée de conférence sur le thème «Les menaces sur l’Europe – hier et aujourd’hui». Un orateur non nommé aurait donné la raison de «l’origine du mal» selon une nouvelle. Car l’Europe «serait en déclin. La dévaluation de sa propre monnaie et l’inflation des peurs, la banqueroute des états, l’islamisation, et des conditions de quasi guerre civile dans les banlieues française en sont des exemples.»

Gebensdorf, 11 Décembre 2014

Le Conseil d’état du canton d’Aargau soutient les réclamations de la communauté musulmane albanaise vis-à-vis du conseil communal qui veut empêcher la construction d’un lieu de réunion pour les musulmans. La municipalité se justifie en disant que le projet de construction est un corps étranger dans cette région rurale et que les habitants vont voir baisser la valeur de leur propriété. Dans sa justification, le Conseil d’état accuse les autorités communales d’avoir pris une décision arbitraire et s’être laissé inspirer par des motifs étrangers à la question. Les autorités locales ne veulent pas accepter et mettre en œuvre la décision. Dans une interview, le président du conseil Rolf Senn (PDC) interrogé sur la liberté de croyance se demande si «l’autonomie communale serait devenue un mot vide de sens». Il devrait encore être possible qu’une commune dise non.

Dornach SO, 10 Décembre 2012

Bernard Schaub, leader de l’Action Européenne (AE) tient une conférence sur les buts de son organisation. Il prétend que la paix en Europe est menacée à long terme: «Encore 50 années de paix comme celles-ci et nous serons perdus». L’Europe n’existera plus et sera peuplée de «babouins» dont on ne saura plus au fait ce qu’ils sont, ni du point de vue de la race et encore moins sur le plan de l’esprit».

Monthey VS, 8 Décembre 2012

Environ 30 personnes se rendent à une réunion du Parti nationaliste suisse (PNS).

Riedt près Erlen TG, 8 Décembre 2012

Le groupe de musique d’extrême droite Varg I Veum se produit au Löwen pub. L’afflux est limité, à peine cinquante personnes assistent à la manifestation. Durant la pause, un journaliste présent reçoit une petite carte: «Le groupe interdit l’entrée à la presse». Confronté, le patron de l’établissement déclare que cette interdiction ne venait pas de lui. Mais comme le groupe menace d’interrompre le concert, il déclare: «Une bonne partie du groupe fait partie de ma clientèle régulière et je ne veux pas leur chercher noise».

Bettwil AG, 8 Décembre 2011

Dans le Freiamt de la commune de Bettwil, les autorités fédérales et cantonales veulent loger des demandeurs d’asile dans un bâtiment de l’armée, cela contre l’avis des habitants. L’Action Européenne(AE), menée par le négationniste Bernard Schaub, fait l’éloge des habitants de Bettwil pour leur «lutte courageuse contre le foyer pour demandeur d’asile», celle-ci aurait provoqué «l’admiration» dans toute la Suisse. Ces louanges sont suivies d’un discours clairement raciste. Le tract de l’AE décrit les demandeurs d’asile comme des «occupants civils» et comme «les troupes civiles d’un futur gouvernement mondial» dont le but est de «réduire des peuples indépendants et leurs cultures en une bouillie à l’échelon mondial». Derrière cette mouvance se trouve, selon l’interprétation antisémite de l’AE «un réseau international dirigé par les américano-sionistes».

Fribourg, 6 Décembre 2006

L’association de quartier Jura-Torry-Miséricorde annonce qu’elle poursuit sont opposition contre l’implantation d’un internat islamique avec des salles de prière, après que cette dernière ait été autorisée par le préfet du district de la Singine, Nicolas Deiss. Dans sa décision, ce dernier déclare que “les problèmes de migration et d’intégration ne pourront pas être résolus par le biais d’une autorisation de construire”. Le président de l’association de quartier, le conseiller d’état PDC André Schoenenweid fonde la poursuite de l’opposition sur le fait que le quartier est déterminé à préserver sa qualité de vie, et sur la crainte que l’internat avec ses salles de prière créent des tensions et des nuisances inutiles par un intense trafic motorisé. Au journal “Le Temps”, Nicolas Deiss rapportait avoir reçu beaucoup de lettres d’opposition, dont “90 pourcent provenaient de personnelles primitivement racistes qui n’avaient rien compris au Coran”.

Lausanne, 6 Décembre 2008

Huit jeunes gens dérangent une démonstration silencieuse en faveur des sans-papiers, avec des tambours, des sirènes et un mégaphone. Ils scandent «clandestins dehors» et entourent plusieurs fois les manifestants silencieux. Quelques jours plus tard, les Jeunesses Identitaires Genève revendiquent cette action. Dans leur communiqué, ils se réfèrent au fait que la modification de la loi sur l’asile doit être appliquée, et documentent leur action à l’aide d’un vidéo-clip.

Genève, 5 Décembre 2005

Lors d’une réunion des Identitaires romands, Philippe Vardon, porte-parole des Identitaires de France, s’exprime devant 70 auditeurs. Vardon écrit plus tard que le groupe de Genève dispose d’un noyau dur digne d’attention, et que si cela continuait comme cela, de nombreux jeunes genevois rejoindrait bientôt le groupe. Chaque numéro du bulletin des Identitaires se vend à environ une centaine d’exemplaires.

Saillon VS, 5 Décembre 2009

Peu après deux heures du matin, un jeune skinhead de 21 ans, accompagné de quelques collègues, provoque dans une discothèque les personnes présentes avec des de propos nazis. Un jeune suisse d’origine kosovare lui intime de se taire, sur quoi le jeune skin se précipite sur lui et lui plante un couteau dans le cou. La victime perd beaucoup de sang et ne survit que parce que d’autres personnes présentes lui portent secours jusqu’à l’arrivée de l’ambulance. La police arrête le coupable, il s’avère que ce dernier avait déjà agressé un jeune musicien de 17 ans quelques heures auparavant dans un bar.

Lausanne, 4 Décembre 2005

Le quotidien “Le Matin” informe que les pages visiteurs du site du Parti radical du canton de Vaud ont abrité de mi-juin à mi-juillet 2005 des déclarations pro-nazies, ceci en relation avec le débat suscité par plusieurs campagnes provocatrices de l’UDC. La première déclaration prétend que l’Allemagne se portait bien sous Hitler, et l’auteur poursuit en disant qu’il est pour que le pays soit mieux défendu contre les étrangers, qui ne font que transgresser les lois et perturber l’ordre public. Un mois plus tard, un auteur affirme qu l’on vivait mieux sous Hitler. Et lorsque quelqu?un faisait des bêtises ou qu’on le soupçonnait: “Clic, une balle dans la tête et on y allait pas par quatre chemins.”

Escholzmatt, 03 Décembre 2016

Une femme de 42 ans du Kenya qui vit depuis 16 ans en Suisse veut se faire naturaliser. Selon la commission de naturalisation et le conseil municipal de Escholzmatt-Marbach, elle remplit «entièrement» les conditions légales. Et pourtant, avant la votation sur sa demande, le parti SVP local tient des propos incendiaires contre cette femme sur un tract, la déclarant «absolument pas intégrée» et affirmant qu’il serait «bien connu» qu’elle reçoit «des hommes à toute heure du jour et de la nuit». Par ailleurs, il serait «évident» que cette femme «consomme beaucoup d’alcool». Sur ce, la femme a retiré sa demande de naturalisation avant la votation et déclare aux médias qu’elle rejette toutes les accusations du SVP proférées à son encontre.

Reiden LU, 2 Décembre 2011

Une enquête est ouverte envers six jeunes ressortissants d’ex-Yougoslavie soupçonnés de délit sexuel sur une jeune fille mineure. La «Kameradschaft Innerschweiz» appelle à «prendre la loi entre ses mains» et à combattre «l’immigration en masse de personnes étrangères à notre culture». On ne sait pas qui se cache derrière la «Kameradschaft Innerschweiz». On sait seulement qu’il y a quelques semaines, celle-ci a distribué des tracts contre le vote des étrangers à l’échelon communal. La «Kameradschaft» se décrit elle-même comme la plus grande organisation nationale de Suisse centrale.

Kreuzlingen, 1 Décembre 2015

À Kreuzlingen, des inconnus ont distribué dans les boîtes aux lettres des tracts niant l’holocauste. Le tract prétend que la shoah ne serait qu’une «légende inventée par des juifs» pour détourner l’attention du «meurtre de 9 millions d’Allemands»; par ailleurs, il n’y aurait jamais eu de «gazages» sous le régime nazi. À l’appui, le tract cite divers négationnistes, notamment Fred A. Leuchter: l’holocauste serait «un mensonge inventé par les sionistes du monde entier pour extorquer des milliards du peuple allemand», une «industrie dont les profits ont servi à construire Israël». Le tract évoque en outre une «conspiration mondiale de francs-maçons haut placés et de leur maître Lucifer». Dans une lettre ouverte, les Jeunes Socialistes de Thurgovie se sont élevés contre l’antisémitisme et toute forme d’incitation à la haine raciale; dans un premier temps, ils voulaient eux-mêmes déposer plainte contre X, mais comme le négationnisme est un délit officiel, les autorités doivent agir d’office contre de tels actes. La police cantonale est au courant de l’affaire; selon son porte-parole Mathias Graf, un citoyen lui aurait signalé le tract. Une enquête a été ouverte.

Sion, 01 Décembre 2005

Le quotidien “Le Nouvelliste” sur les pages visiteurs du site internet des jeunes UDC du canton du Valais des propos racistes et néo-nazi, ainsi que négationnistes étaient tolérés. Jean-Luc Addor, secrétaire général de l’UDC Valais défend ce forum comme l'”un des derniers espaces d’expression et de liberté.

Suisse, Décembre 2008

Toute de suite après l’invasion de la bande de Gaza par Israël, des remarques antisémites et antimusulmanes fleurissent sur divers forums.

Neuenburg, Décembre 2010

Die Firma Philip Morris entlässt fristlos vier Angestellte, nachdem sie einen Arbeitskollegen rassistisch beschimpft hatten. Dieser hatte die Aussagen mit seinem Handy aufgenommen und anschliessend die Direktion informiert.

Reiden LU, Décembre 2011

Des inconnus ont sprayé des croix gammées dans la cour de récréation de l’école Pestalozzi.

Orbe VD, Décembre 2014

Un jour avant l’ouverture de sa petite école de langue arabe, l’initiatrice trouve une paire d’oreilles de porc devant sa porte d’entrée. Elle jette immédiatement les déchets carnés et annonce ensuite le cas à la police.

Près de Neuchâtel, 30 Novembre 2014

Lors du rassemblement mensuel du groupement Renaissance Helvétique, un ancien membre parle des «dangers de la franc-maçonnerie» annonce le groupe. Il y a une photo d’une vingtaine de personnes, principalement des hommes, certains avec le visage caché.

Bâle BS, 30 Novembre 2010

Le supplément «NZZ Campus» informe sur les possibilités de logement pour étudiants. Une étudiante en droit bâloise explique: «J’ai visité plus de cinq objets par semaine. Mon origine algérienne a compliqué les recherches. C’était très décevant. J’ai quand même reçu une réponse positive. Mais la personne de contact était inatteignable jusqu’au jour de la transmission du bail. Le temps pressait, (…) J’ai continué à chercher – finalement avec succès.»

Lucerne, 29 Novembre 2014

La Fondation «Wahrheit in den Medien» (Vérité dans les médias) organise un symposium sous le titre «Moyens de défense légaux contre la terreur islamique – perception dans les médias?» sous le patronage de la Neue Luzerner Zeitung. Un participant distribue un tract signé par Willi Schmidhauser, jadis président des Démocrates suisses de Thurgau. Le tract affirme: «L’Islam n’est pas une religion – c’est une horrible idéologie de combat!» Il décrit également la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga (PS) comme une «traître». Deux orateurs de l’organisation chrétienne fondamentaliste «Zukunft CH» ont également fait des déclarations islamophobes. Le ressortissant d’origine marocaine Mounier Hikmat explique: «L’Islam veut la domination mondiale» et aussi «le meurtre des infidèles fait partie de l’Islam». Et plus loin, «il n’existe pas d’Islam modéré». Mais l’occident ne veut pas voir que la guerre a déjà été déclarée. Et le pasteur Hansjürg Stuckelberger déclare: «Le danger réel c’est l’Islam, qui est un ennemi de la démocratie». Il déplore la «déconstruction de l’identité nationale», la répression de la religion et également des églises. Il affirme aussi: «La raison suit la foi» et met en garde contre «les illusions des Lumières». Suckelberger critique également le pluralisme car il manque «du lien spirituel». Il voudrait le retour en Europe de la suprématie chrétienne sur l’état et la société: «Il n’y a pas de grande culture lorsque l’état et l’église ne collaborent pas».

Flaach ZH, 29 Novembre 2010

Une année après l’acceptation de l’initiative contre les minarets, le comité «Oui à l’interdiction des minarets» demande des limitations supplémentaires à l’immigration des musulmans, partant du principe que la Suisse est un «état occidental de tradition chrétienne». Les «immigrants de confession musulmane ne devraient pas être naturalisés sans qu’ils reconnaissent explicitement se conformer à la Constitution suisse et aux droits et devoirs qu’elle prévoit». Plus loin, le manifeste s’en prend aux cimetières musulmans: «Les exigences d’inhumation dans une terre «propre», soit non utilisée par les chrétiens, contrevient au principe d’égalité contenu dans la Constitution. Celui qui aspire à cela doit faire enterrer ses morts dans son pays d’origine. Par ailleurs, le manifeste déclare qu’il est inadmissible de bannir des bâtiments publics des «symboles de la foi qui expriment l’appartenance de la Suisse à la tradition chrétienne.»

Reiden LU, Langnau LU, Mehlsecken LU, 29 Novembre 2011

Dans la nuit, des inconnus ont montée des banderoles portant le texte: «Voulez-vous encore plus d’étrangers criminels?» et «Reiden, bientôt centre d’asile No 1? Nous disons non». Mais encore: «N’avez-vous pas peur pour vos enfants?». Les banderoles ont été enlevées immédiatement.

Mooslerau AG, 28 Novembre 2014

Le Conseil communal annule le bail d’une famille de quatre personnes habitant dans l’ancienne maison d’école sans avoir envoyé de lettre de résiliation recommandée. C’est le seul appartement dont la commune soit propriétaire. Mooslerau doit mettre à disposition des logements pour les demandeurs d’asile, comme d’autres communes du canton d’Argovie. La famille fait connaître publiquement cette résiliation. Le conseil communal reçoit immédiatement de nombreuses lettres et courriels racistes. Le conseil communal concède par la suite avoir agi de manière maladroite.

Zurich ZH, 28 Novembre 2012

Un inconnu écrit un mail à la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI), que l’état des juifs serait «enterré», et que de ce fait il n’y aurait plus d’impôts à payer. Plus loin il parle de l’holocauste comme d’un «mensonge de la seconde guerre mondiale».

Bienne, 28 Novembre 2007

Le quotidien Le Matin publie un article sur Ricardo Lumengo, le premier conseiller national de peau fonçée. L’élection a focalisé l’attention internationale, mais Lumengo a trouvé après l’élection des insultes dans sa boîte aux lettres avec des messages tels que «Lumengo = Dealer» ou «Vas-t’en».

Savièse VS, 27 Novembre 2014

Invité par la section locale de l’UDC Sion, Pierre Cassen, fondateur de l’organisation islamophobe «Riposte laïque» tient une conférence sous le titre: «L’Islam un danger pour notre démocratie?». Avant la manifestation, le président de l’Association musulmane sédunoise s’était plaint de cette nouvelle provocation de l’UDC. Le conseiller d’Etat Oscar Freysinger défend la manifestation et explique: «Les fidèles qui suivent la loi musulmane se soumettent à des règles qui sont en contradiction avec celles que défend l’Etat de droit». Dans sa conférence, Cassen déclare que l’Islam n’est «pas une religion», mais un projet de conquête. Après la conférence, on se retrouvait autour d’un «Apéritif saucisson-pinard». Une action de provocation née en France pour montrer aux musulmans qu’ils ne sont pas les bienvenus.

Genève, 27 Novembre 2008

Dans un débat télévisé sur le thème «Peut-on rire de tout ?», Pascal Bernheim, éditeur de la Revue de Genève, déclare au sujet de la polémique entourant les propos antisémites du comique français Dieudonné que ce dernier n’était pas drôle du tout «parce que c’est un nègre». Ces propos sont rapidement relayés par internet et récoltent de vives réactions. Bernheim se confond en excuses et Dieudonné promet de déposer plainte.

Olten SO, 26 Novembre 2010

Le journal «Beobacher» publie un courrier des lecteurs la remarque d’une lectrice: «Dans le train de Zurich à Olten, le conducteur a contrôlé un jeune noir. Ce dernier n’avait pas de billet. Alors qu’on peut généralement acheter sans autre un billet dans l’inter-région, l’homme a dû se lever et acheter son billet dans le couloir. Argument du conducteur: «Tu n’as pas de billet, alors tu n’as pas le droit de t’asseoir». Ce n’était pas le tutoiement qui était le plus choquant, mais le fait que le conducteur a encore donné ses intentions de vote pour le 28 novembre. En tant que cliente fidèle des CFF, je ne veux jamais plus avoir affaire à un comportement aussi raciste».

Petit-Saconnex GE, 26 Novembre 2009

Des inconnus ont sprayé la mosquée avec de la couleur rose. Il s’agit de le seconde atteinte au bâtiment en l’espace de peu de jours.

Netstal GL, 26 Novembre 2010

Entre six et sept heures du soir, un dame portant le foulard veut payer au guichet d’une station d’essence. A ce moment-là, elle est interpellée, menacée et harcelée par un chauffeur de camion. Le journal Südostschweiz annonce la nouvelle quelques jours plus tard. Le journal écrit: «Il y a environ une année, des musulmans habitant dans le pays de Glaris avaient évoqués des attaques contre d’autres femmes après l’acceptation de l’initiative anti-minarets. Une Suissesse musulmane qui porte le foulard s’était selon ses dires fait bousculer dans un supermarché à Netstal avec sa famille. Plus tard, on lui aurait jeté des boules de neige ainsi qu’à son fils sur un passage piéton du centre ville.»

Winterthur ZH, 26 Novembre 2011

Dans une interview du “Tages-Anzeiger”, le nouveau président de la Ligue suisse du football Heinrich Schifferle, évoque Bulat Chagaev, propriétaire du Club neuchâtelois Xamax, et l’accuse d’escroquerie en expliquant: «Chagaev est Tchétchène, il vient d’une autre culture et vit avec des principes moraux qui sont difficiles à réconcilier avec notre vision du monde.»

Dintikon, 25 Novembre 2015

Dans cette commune du canton d’Argovie, onze personnes espéraient être naturalisées: une personne vivant seule et deux familles. Or les habitants n’ont accepté qu’une seule naturalisation: celle de l’informaticien allemand habitant en Suisse depuis 2002. La demande de la famille russe a échoué de justesse, avec 36 voix favorables et 39 contre. La mère (41 ans) et le père (45 ans) sont arrivés en Suisse en 2001 avec leur fille aînée (aujourd’hui âgée de 16 ans); leurs autres filles (de 13, 12 et 6 ans) sont nées ici. Le père est mécanicien automobile, la mère auxiliaire de service; la fille aînée est en année d’orientation professionnelle, les autres enfants vont à l’école primaire et communale. «Les enfants parlent suisse-allemand sans accent», avait noté le conseil communal. Conformément à la réglementation, la demande de naturalisation avait été publiée dans les organes officiels. «Un commentaire a été reçu et pris en compte dans le processus de vérification», écrit le conseil communal dans les documents de l’assemblée. Toutes les conditions d’une naturalisation étaient réunies. Pour la deuxième famille aussi – macédonienne d’origine albanaise – dans le processus de publication, un commentaire avait été fourni et là aussi, le conseil communal était arrivé à la conclusion que rien n’empêchait une naturalisation. Néanmoins, les votants ont refusé la demande par 46 voix contre 26. Le père de famille (35 ans) était arrivé en Suisse en 1992 dans le cadre du regroupement familial, son propre père ayant immigré dans les années 70. Le demandeur travaille actuellement comme carrossier-ferblantier et possède sa propre entreprise; sa femme (34 ans) vit en Suisse depuis 2003 et possède également un emploi. Leurs deux filles, nées en Suisse, ont 7 et 1 an.

Sion, 25 Novembre 2006

L’avocat et négationiste français Eric Delcroix donne une conférence sur « L’effondrement du droit, de la partialité du juge et du viol des consciences ». Un compte-rendu paraît quelques semaines plus tard dans le Courrier du continent de Gaston-Armand Amaudruz.

Schwyz, 25 Novembre 2015

Les Jeunes Socialistes du canton de Schwyz ont signalé à la police fédérale quatre commentateurs sur la page Facebook de Rico Betschart, vice-président des jeunes UDC du canton. Selon eux, les commentaires violeraient la législation contre le racisme, car ils appelleraient à la violence contre les étrangers. Rico Betschart se défend en affirmant ne pas connaître les auteurs des commentaires et ne pas pouvoir surveiller toutes les contributions.

Willisau LU, 25 Novembre 2012

Le cercle Avalon tient son cinquième forum national. Parmi les orateurs figure Richard Melisch, antisémite et théoricien de la conspiration connu. Gaston-Armand Amaudruz relate la manifestation dans son Courrier du Continent et écrit: Melisch a posé la question de savoir si «l’étude des races était une superstition de la science». Melisch s’est également demandé si les peuples caucasiens finiraient par disparaître et a répondu que si les européens de souche (europides) de l’Union européenne et de l’Amérique du nord connaissaient la situation, ils pourraient vu leur situation temporairement majoritaire, lutter contre leur extinction. Mais depuis plusieurs années, il semble qu’il ne soit déjà trop tard.

Bürglen TG, 25 Novembre 2012

La NZZ am Sonntag annonce que le tribunal administratif de Thurgovie lève une interdiction de porter le foulard promulguée par l’école du village au printemps 2011 concernant deux écolières. Le tribunal trouve qu’il n’y a pas de base légale à cette interdiction. Dans des blogs comme par exemple Newsnetz apparaissent divers commentaires anti-musulmans. Un certain «Meli Brunner» écrit: «une fois de plus on fait de grands salamalecs devant une culture qui n’est pas la nôtre, devant une représentation de la femme qui n’est pas la nôtre – combien de temps faudra-t-il encore jusqu’à ce que nos jeunes filles suisses doivent porter le foulard parce que sinon elles seront considérées comme des débauchées par leur camarades de classe musulmans?». Une autre personne «Edwin Schaltegger» déclare: «C’est un nouveau pas vers l’islamisation rampante de notre société suisse», et Gianluigi Bretenstein commente: «Quand les étrangers ne s’adaptent pas à nos mœurs, ils sont libre de quitter ce pays».

Coire GR, 24 Novembre 2012

Environ deux mille personnes ont assisté à une conférence de la coalition anti-censure animée par Yvo Sasek. Parmi les orateurs invités figurait la national-socialiste et négationniste Sylvia Stolz. Dans son exposé, elle déclarait que celui qui voulait éviter d’être traité de nazi devait «laisser de côté les thèmes importants.» Elle a été très applaudie. Vers la fin de l’année l’AZK a publié la conférence sur son site. Suite à des informations parues dans les médias, une personne privée a porté plainte pour infraction à la norme pénale sur la discrimination raciale.

Huttwil BE, 23 Novembre 2014

Le Parti des Suisses Nationalistes (PSN) se retrouve dans une cabane pour la journée du parti. Quatre orateurs se succèdent, selon les dires du PSN, le président Dominic Lüthard, le vice-président Adrian Segessenmann ainsi que Philippe Brennenstuhl, président de la branche romande du Parti Nationaliste Suisse (PNS). L’orateur principal est Philippe Eglin. Il aurait parlé de l’«islamisme», cité le coran et a été «très applaudi» déclare le parti.

Genève, 23 Novembre 2009

Sur la porte du centre thalmudique est placée une feuille qui montre Astérix qui d’un coup de poing envoie une personne en l’air. Une Menorah (chandelier à six branches) et les tables de la loi identifie cette dernière comme étant juive. A cela s’ajoute un texte qui dit : « Si vous ne supportez plus leur arrogance. Si vous ne supportez plus leurs mensonges et leurs calomnies. Si vous en avez vraiment marre de recevoir des leçons de la part de ces escrocs assoiffé de pouvoir – faites comme Astérix : Réagissez en bon Gaulois ! SKIN HEAD».

Langenthal BE, 22 Novembre 2013

Environ une trentaine de personnes participent à une «soirée de promenade nationale» organisée par le Parti nationaliste suisse (PNS). Ils marchent à travers les rues en portant des torches – sans avoir préalablement fait de mobilisation officielle – tout en distribuant des tracts, puis se regroupent devant un bâtiment de l’administration où ils déroulent une banderole avec les mots: «Liberté d’action pour les confédérés».

Zurich ZH, 21 Novembre 2013

Le journal Tages-Anzeiger annonce une manifestation au foyer de jeunes, ou des jeunes gens des quartiers 3 et 4 s’expriment sur leurs expériences avec la police. Deux jeunes déclarent que certains jours ils se font contrôler «jusqu’à trois ou quatre fois». Parfois ils ont dû baisser leur pantalon et les policiers ont éclairés leurs parties génitales à la lampe de poche. «Là on se sent découragé». Un homme à peau foncée rapporte comment il s’est fait contrôler dans un tram. Il a dit aux policiers: «Je suis Suisse et je travaille à l’état» et la réponse a été: «Un gars comme toi ne travaille sûrement pas à l’état.» Le chef de la police, Richard Wolff, qui était présent lui aurait déclaré: «Vous avez raison, vous avez le droit qu’on vous traite avec respect.» Ce compte-rendu fait l’objet de nombreux commentaires en ligne. Une dame explique: «Il y a quelque temps dans le district 4, je suis avec un collègue suisse (adopté bébé, foncé de peau). Un contrôle a lieu, avec trois policiers qui se tiennent jambes écartées autour de nous. Un jeune policier arrache le bonnet de mon collègue. Nous restons tranquilles. Puis il dit: «Appelle le xy, qu’il contrôle la chatte!» Gros rires, je suis rouge de honte.

Olten SO, 21 Novembre 2013

La chaîne de télévision M1 annonce qu’un collaborateur de l’entreprise de recouvrement de créances “Kundag Kredit und Darlehen AG” rend visite à une débitrice à Schönewerd. D’abord il lui explique qu’il est là et peut l’aider. Mais il peut également faire d’autres choses et il lui est déjà arrivé de devoir rosser des clients. La femme arrache à l’employé une feuille du dossier et découvre qu’elle y est désignée comme une «sale yougo», «yougo de merde» et autres injures. Vis-à-vis du journaliste de la TV, l’employé nie avoir proféré des menaces, mais reconnaît avoir utilisé des termes comme «sale yougo» à l’encontre d’autres clients. La commune de Schönwerd résilie le service de l’entreprise le jour même.

Genève GE, 20 Novembre 2010

A l’assemblée générale de l’Association des Amis de Robert Brasillach, deux négationnistes français se sont exprimés aux côtés de l’avocat genevois Pascal Junod.

Davos, 20 Novembre 2015

Une publication locale, «Gipfel Zytig», a publié le courrier d’une femme de Rhäzüns qui mentionne le rapport supposé d’une femme médecin allemande qui se plaindrait de la situation causée par les migrants dans les hôpitaux allemands. Le texte est très tendancieux, discriminatoire et porteur de généralisations hasardeuses. Ainsi, le médecin en question ne serait plus disposé à «se laisser insulter par les demandeurs d’asile, notamment ceux venant d’Afrique.» Beaucoup d’entre eux seraient porteurs de «sida, syphilis, tuberculose et autres maladies exotiques», sans compter que «des centaines de milliers ont amené avec eux des nourrissons et petits enfants, faméliques et négligés.» Par ailleurs, «il faut avoir été en contact direct avec eux pour savoir à quel point ils sont “bestiaux”, surtout ceux qui viennent d’Afrique (…). Pour l’instant, le personnel des hôpitaux a échappé de justesse à la contagion par les maladies importées par les migrants.

Davos, 20 Novembre 2015

Une publication locale, «Gipfel Zytig», a publié le courrier d’une femme de Rhäzüns qui mentionne le rapport supposé d’une femme médecin allemande qui se plaindrait de la situation causée par les migrants dans les hôpitaux allemands. Le texte est très tendancieux, discriminatoire et porteur de généralisations hasardeuses. Ainsi, le médecin en question ne serait plus disposé à «se laisser insulter par les demandeurs d’asile, notamment ceux venant d’Afrique.» Beaucoup d’entre eux seraient porteurs de «sida, syphilis, tuberculose et autres maladies exotiques», sans compter que «des centaines de milliers ont amené avec eux des nourrissons et petits enfants, faméliques et négligés.» Par ailleurs, «il faut avoir été en contact direct avec eux pour savoir à quel point ils sont “bestiaux”, surtout ceux qui viennent d’Afrique (…). Pour l’instant, le personnel des hôpitaux a échappé de justesse à la contagion par les maladies importées par les migrants.

Lausanne, 20 Novembre 2007

Le journal 24 Heures publie une lettre de lectrice, où l’auteure explique que son mari d’origine camérounaise se trouvait avec deux amis et s’était vu refuser l’entrée dans un bar. Elle même s’était déjà rendue dans ce bar à plusieurs reprises avec son marie, et la tenancière lui avait donné l’explication suivante: „Mes employés ont reçu l’ordre de ne pas laisser entre les africains, les arabes et les albanais lorsqu’ils sont en groupes. Ils font trop de bruit ». La tenancière ne s’estimait pas xénophobe, elle-même était albanaise.

Vevey, 18 Novembre 2009

Dans le journal gratuit « Le Régional », la rédactrice en chef Nina Brissot parle de la « mise aux enchères » des objets ayant appartenu à des personnalités et en particulier de la mise aux enchères du patrimoine de l’escroc financier Bernard Madoff. Elle ajoute ensuite que : «…on peut se demander si le lobby juif ne va pas un jour proposer aux enchères les affaires personnelles d’Hitler. La vente pourrait se faire en faveur des déplacées des territoires occupés en Cisjordanie… ». Dans le courrier des lecteurs de l’édition suivante, la rédactrice en chef s’excuse auprès de toutes les personnes qui auraient pu se sentir blessées par ces propos.

Genève et Lausanne, 17 Novembre 2005

Sept représentants d’organisations juives reçoivent une publication d’une trentaine de pages intitulée “L’écho des fois de Dieu”, sous-titré: “Les youtres: des truies, des verrats et des gorets”. Au dos du pamphlet se trouve une référence au “Protocole des sages de Sion”. Les mêmes destinataires avaient déjà reçu en mars un courrier portant le même sous-titre et également posté depuis Sion.

Petit-Saconnex GE, 16 Novembre 2009

Dans la nuit de dimanche à lundi, des inconnus ont jeté des pierres contre la mosquée. Le bâtiment a subi des dégâts mineurs.

Genève GE, 16 Novembre 2010

Au début de la matinée les membres des Jeunes Identitaires Genevois ont suspendu une banderole dans le voisinage du palais de justice avec l’inscription «Assez de juges laxistes! Oui aux renvois!» en marque de soutien à l’initiative pour le renvoi des criminels étrangers.

Suisse, 16 Novembre 2005

L’équipe nationale de football se rend à Istanbul pour disputer le deuxième match décisif pour la qualification à la Coupe du monde 2006. L’ambiance était déjà survoltée lors du match aller et certains spectateurs ont sifflé l’hymne national turc au Stade de Suisse à Berne. A leur arrivée à Istanbul, les membres de la délégation suisse rencontrent des problèmes lors des formalités douanières, puis ils sont hués par des manifestants, avant que leur car ne soit bombardé de projectiles. Après le départ de l’équipe nationale turque, des fonctionnaires agressent les joueurs suisses ; il s’en suit une bagarre générale dans les vestiaires. En Suisse, la presse de boulevard représentée par “Blick” fait monter la tension avec des titres comme “Les Turcs se prennent une raclée” ou “Les Turcs assoiffés de sang”. Des appels à boycotter le kebab apparaissent dans des forums d’extrême droite, en particulier sur la page d’accueil du site des “Nationalistes suisses” et de la “Résistance de Willisau”.

Bâle, 14 Novembre 2016

Selon «20 Minuten», un groupe de 20 néonazis aurait martelé «Heil Hitler!» dans la gare CFF sur l’ancienne passerelle de la poste dans la nuit de jeudi à vendredi. Selon le «SRF Regionaljournal», un témoin aurait immédiatement averti la police. La police s’est alors rendue à la salle des guichets pour rechercher les néonazis. En vain! Selon le témoin, ils s’étaient déjà enfuis au niveau du bâtiment de la poste.

Aarwangen/Berne, 14 Novembre 2015

À Aarwangen, le Parti des Suisses nationalistes (PSN) a distribué des tracts dirigés contre les demandeurs d’asile, intitulés «Ils arrivent, nous résistons». Extraits: «L’Europe subit en ce moment une invasion de peuples étrangers et majoritairement islamiques, provenant principalement d’Afrique et du monde arabe. (…) beaucoup de ces peuples étrangers viennent avec des intentions belliqueuses, afin de conquérir l’Europe et d’opprimer les peuples autochtones», comme le montrent «les nombreux cas d’agressivité des migrants partout en Europe». Le tract invite en outre à se mobiliser «contre ce déluge de réfugiés qui inonde notre pays». Quelques jours auparavant, à Berne, des partisans du PSN avaient distribué des tracts contre les demandeurs d’asile autour de l’ancien Zieglerspital, destiné à abriter des réfugiés.

Bâle BS, 13 Novembre 2013

La Balser Zeitung BaZ publie un article incendiaire de Daniel Wahl sous le titre: «Les musulmans bâlois appellent à la guerre sainte» avec le résumé suivant: «Des musulmans distribuent réglièrement à Bâle des publications haineuses avec des appels explicites à tuer les juifs et les chrétiens et à leur voler leur argent. Le représentant bâlois pour les questions religieuses détourne le regard. Les faits: des convertis fondamentalistes du «Conseil islamiste suisse», qui selon leur propres dires ne sont pas de langue arabe, distribuent lors de leurs actions sur la place publique également des livres en arabe. Dans deux de ces livres, qui semblent provenir d’Arabie saoudite, figurent des interprétations fondamentalistes du Coran. La Basler Zeitung publie aussi le texte en ligne et avec un lien vers sa page facebook. Sur les deux forums paraissent de nombreux commentaires hostiles à l’islam. Un certain Markus Knoblauch écrit: «Quelle impertinence, ces arabes, soit on interdit tout de suite cette religion de la haine, ou bien l’on chasse ces prédicateurs inutiles et inopportuns et End of Story!». Sur facebook une personne sous pseudonyme déclare: «votre haine et votre dangerosité est incontestée. Ces personnes n’ont pas droit de résider en Suisse.» Les commentaires hostiles sont cependant retirés de la page Facebook un peu plus tard. Comme on peut conclure suite à un commentaire d’un certain Serhad Karatekin, les commentaires ne sont plus disponibles en ligne. «Alors je lis ici qu’un certain Andreas Schindelholtz veut créer un «groupe de combat» pour battre des femmes, puis je lis qu’un certain Pascal Rauber voudrait «tous les tuer» et un Marco Cagna dit qu’il faut «casser la gueule à cette merde», tandis qu’une madame Bachmann dit qu’il faut «montrer le chemin à cette bande de cochons», un certain monsieur Unsleber aimerait bien «distribuer des battes de baseball», ou un certain Joss aimerait bien «griller les musulmans», ou un Marco Stalder, qui ramasse des œufs et pour pouvoir les lancer sur ces «masturbateurs», à côté de tous les autres commentaires haineux qui n’ont plus aucun sens.

Morgarten ZG, 13 Novembre 2010

Selon un rapport du PNOS, environ 100 extrémistes de droite ont pris part à la fête de la lutte du PNOS suivi d’interventions du Schwytzois Daniel Herger du Bâlois Philippe Eglin. Ce dernier aurait semble-t-il parlé du «combat politique pour notre patrie», et en particulier des politiciens de mèche avec l’économie et de l’attitude partiale des médias. Pour conclure, la plupart des visiteurs se sont rendus à un concert du groupe «Indiziert».

Sion, 12 Novembre 2009

Le quotidien « Le Nouvelliste » a parlé d’un écolier cap-verdien de 17 ans qui officie comme arbitre de football durant ses loisirs. Il avait récemment sifflé lors d’un match de Juniors D, lorsque le père d’un joueur l’a traité de « noir de merde ». La saison précédente également, des parents de l’équipe adverse l’avaient une fois insulté avec des termes similaires.

Dübendorf, 11 Novembre 2016

Selon les médias, une femme cadre du service social de Dübendorf a partagé sur Facebook des images, des articles et des liens de vidéos qui peuvent être considérés comme critiques, mais également comme xénophobes. Selon le «Glattaler Zeitung», il s’agirait d’un courrier de lecteur, d’un article issu de «Blick» et de contributions du Parti national-démocrate d’Allemagne (NPD) contenant des expressions telles que «Politiciens responsables de l’emprise étrangère», «Tapis rouge pour les musulmans» et «Bien-pensants super tolérants». Cela s’est produit entre septembre 2015 et août 2016 – les contenus ont été supprimés entre-temps. L’administration municipale aurait réagi après avoir reçu des indices et donné un avertissement écrit. L’affaire serait désormais réglée.

Granges SO, 11 Novembre 2011

Des inconnus ont envoyé à diverses rédactions une missive selon laquelle ils auraient enterré de la viande de porc et arrosé le sol avec du sang de porc sur l’emplacement destiné à le construction d’une mosquée. Les auteurs ont également écrit: «Avec quel calme imperturbable, les membres actifs de l’AIG/CCI (Conseil Central Islamique) se sont enracinés dans leur mensonge et dans leur imposture. Car celui qui construit une mosquée sur un sol profané ne peut pas être sérieux dans sa foi.» Le Conseil Central Islamique (CCI) avait acheté le terrain à construire de deux garagistes, qui avaient acquis le terrain d’un membre de l’UDC, auquel ils avaient annoncé qu’ils l’utiliseraient pour y créer un entrepôt. Les activistes ont déclaré que par cette action ils voulaient protester contre une islamisation rampante de la Suisse. Le syndic socialiste de la commune, Boris Banga a condamné cette action comme étant «scandaleuse et épouvantable». La police du canton de Soleure a confirmé les faits, mais veut d’abord traiter l’affaire en tant qu’«élimination illégale de déchets» et non pas comme action raciste, même si elle n’exclut pas un arrière-plan politique.

Thurgovie, 9 Novembre 2015

Un agriculteur de Thurgovie diffuse depuis 15 ans, via sa station de radioamateur, des propos antisémites. Après un long silence, il a repris depuis peu ses activités. D’après les médias, cet homme de 44 ans nie que l’holocauste ait jamais eu lieu, affirmant que quelques dizaines de milliers de juifs tout au plus ont péri durant la Seconde Guerre mondiale, entre autres propos haineux. Il y a quatre ans, l’homme a été condamné à une amende de 1 000 francs ainsi qu’à une pénalité financière conditionnelle. Il a ensuite gardé le silence radio pendant près de trois ans. Or il a récemment repris ses radiodiffusions, comme l’ont appris aux médias d’autres radioamateurs: «C’est une honte pour nous tous», s’indigne un radioamateur de longue date; «ce qu’il fait est illégal et personne ne l’arrête.

Genève GE, 9 Novembre 2012

Un petit groupe d’extrémistes de droite déposent des fleurs sur le mémorial aux morts de la nuit sanglante du 9 novembre 1932, lors de laquelle 13 hommes ont péri à l’occasion d’une fusillade qui a vu de jeunes recrues suisses tirer sur la foule des participants à une manifestation antifasciste. Les extrémistes se réunissent autour de l’appellation inconnue «Groupe des Jeunesses Genevoises» et déclarent dans un communiqué qu’à l’avenir ils marqueront leur présence.

Rekingen, 09 Novembre 2016

Selon les médias, c’est la deuxième fois que des croix gammées, l’emblème de la SS et l’année 1938 ont été gravées sur la BMW d’une famille autrichienne de Rekingen (AG). L’état de la voiture est pire que la première fois, confie le père de famille aux médias. Les dégâts s’élève à près de 6000 francs et la voiture doit être repeinte. Le père de famille suppose que le criminel habite dans les environs. Il ne sait pas pourquoi l’inconnu inscrit de tels symboles nazis sur sa voiture. La police a relevé des traces sur la vitre arrière et ouvert l’enquête.

Fribourg , 8 Novembre 2014

Dans un endroit inconnu de la région de Fribourg le néo-nazi allemand Raunijar (alias Lars Hildebrandt) donne un concert. Parmi les participants l’on trouve des membres du Parti des Suisses Nationalistes (PSN) ainsi que des membres de l’extrême droite de Suisse allemande et d’Allemagne. Hildebrandt apparaît avec un T-shirt de l’organisation «Blood and Honour» interdite en Allemagne.

Genève, 8 Novembre 2014

Une douzaine d’extrémistes de droite, dont une minorité de femmes, se rencontre dans le quartier des Pâquis devant un monument à la mémoire du soulèvement hongrois en 1956. Ils ont des drapeaux celtes avec eux. Deux hommes tiennent un discours où ils en appellent à la liberté et aux valeurs traditionnelles, en appellent à la «mort des communistes». Quelques jours plus tard ils postent une vidéo sur internet. La rencontre avait été organisée par les Patriotes genevois et des membres de la «Renaissance Helvétique» ainsi que de nationalistes indépendants.

Genève, 7 Novembre 2009

Un cycliste passe près du bâtiment de la communauté israélite libérale et crie aux personnes présentes : «Connards de Juifs, allez crever en enfer ».

Lausanne, 7 Novembre 2006

Pendant le débat sur la loi concernant les établissements médicaux-sociaux, le médecin Philippe Vuillemin propose un complément, afin que le personnel soit mieux préservé des agressions racistes. Il base sa motion sur le fait que ces deux dernières années, le nombre commentaires racistes et désagréables envers le personnel soignant a augmenté. Deux semaines plus tard, le journal “Le Matin Dimanche” publie les déclarations de différentes aides infirmières noires qui affirment subir des offenses racistes.

Petit-Saconnex/Grand-Saconnex GE, 7 Novembre 2009

On découvre dans plusieurs boîtes aux lettres des tracts portant l’inscription « Ce que veulent les juifs ». On y prétend entre autres que « partout où il sont, les juifs militent inlassablement pour la suppression des frontières… » et sont favorables à l’immigration « parce qu’elle les préserve d’un éventuel sursaut nationaliste contre le pouvoir qu’ils ont pu acquérir dans la finance, la politique et le système médiatique. ». La CICAD a déposé plainte pour infraction contre la norme pénale sur la discrimination raciale.

Corcelles NE, 7 Novembre 2009

Le quotidien « l’Impartial » annonce qu’il y a depuis cinq semaines une grosse croix gammée sur le sol de la place de parc d’une école, sans que les autorités aient réagi. Les parents ont lancé une pétition pour que le signe soit effacé. Le représentant de la commune a expliqué que le dégât avait été constaté mais qu’il avait fallu attendre que la police cantonale rassemble des preuves et que la croix gammée serait effacée dans les jours à venir.

Genève, 7 Novembre 2009

Dans le quartier genevois du Petit-Saconnex, des activistes des Jeunesses Identitaires enclenchent à six heures du matin un haut-parleur avec des appels à la prière d’un Muezzin. Dans le quartier existe depuis 30 ans une grande mosquée. Dans leur tract, les Identitaires dénoncent la « marée » religieuse et migratoire en déclarant « qu’il y a une méthode bien rodée pour nous imposer petit à petit des normes culturelles venues d’ailleurs».

Sarnen OW, 6 Novembre 2010

Un reporter de la Wochenzeitung WOZ visite Sarnen et questionne des gens sur leurs intentions de vote concernant l’initiative sur le renvoi des criminels étrangers de l’UDC. «De Güsel mues use» (cette ordure doit partir) répond du tac-au-tac une dame. Elle habite à Bitzighofen, et il semble que là-bas il y en ait beaucoup. De quoi? «Des étrangers qui ont toujours une tête stupide. Et après on paie encore pour ceux-là. Le Suisse idiot continue à ouvrir son porte-monnaie. Cela suffit!» Pourquoi ne pas être fâché contre les banquiers qui ont presque réussi à mettre à bas l’économie suisse? «Pour ceux-là je ne paie pas non plus» déclare l’habitante d’un des plus intéressants paradis fiscaux de Suisse. Une vieille dame s’en mêle et dit avec un accent allemand: «Faut regarder, jeune homme, faut une fois vivre parmi les musulmans.» Après elles s’approchent du stand de fromages.

Zurich ZH, 6 Novembre 2010

Lors d’une conférence organisée par l’UDC, l’ancien conseiller fédéral Christoph Blocher et Daniel Vischer, conseiller national chez les verts, ont parlé de l’initiative sur le renvoi. La NZZ relatant la manifestation déclarait que «la mention du fait que le Président français Sarkozy avait expulsé plusieurs milliers de Roms a reçu un accueil très favorable, ainsi que la politique d’expulsion danoise, un pays qui selon Blocher renvoie beaucoup plus de gens alors que sa proportion d’étrangers est bien moindre que la Suisse.» Apparemment, la Suisse se trouve dans un concours visant la plus petite part d’étrangers et la plus grande part d’expulsions. En conséquence, le temps des questions n’a pas été utilisé pour interroger la mise en œuvre de l’initiative ou le caractère incomplet du catalogue des délits. A une question polie, sans lien avec l’initiative, posée par un palestinien à savoir ce que Blocher avait contre la Palestine, une visiteuse a répondu : «Celui-là on peut aussi l’expulser».

Zurich, 6 Novembre 2014

Vers 11 heures du soir, quatre étudiants grecs montent dans le tram où se trouvent déjà un groupe de trois jeunes hommes qui entonnent des chants nazis. Lorsqu’ils remarquent que les nouveaux arrivants sont d’origine grecque, ils les provoquent avec des slogans du parti «Aube dorée» et avec des propos nazis faisant l’apologie d’Hitler. Les passagers grecs protestent. Les jeunes néo-nazis attaquent les deux hommes. Ils repoussent une des femmes grecs. Les personnes attaquées quittent le bus et les agresseurs les suivent. Des passants s’en mêlent et appellent la police. L’un des agresseurs est arrêté, une des victimes finit à l’hôpital avec une blessure à l’œil.

(Total des 100 Incidents)